LA LITTERATURE CATALANE A L’HONNEUR

La littérature catalane, une rose pour le Québec

Aquesta presentació amb diapositives necessita JavaScript.

La littérature catalane est présente au Salon du livre de Québec avec quelques-uns de ses meilleurs auteurs traduits en langue française. La délégation catalane assiste au Salon avec le même enthousiasme que celui que ressentent tous les Catalans lors de la  Diada de Sant Jordi, le jour de la Saint-Georges, fêté le 23 avril. Cette fête, à l’occasion de laquelle il est coutume chez nous de s’offrir un livre et une rose, a donné lieu à la Journée mondiale du livre et du droit d’auteur, témoignant ainsi de la vigueur d’une littérature millénaire, qui s’enrichit de plus de 10 000 nouveautés éditoriales tous les ans.

Le français est, après l’espagnol, la langue à laquelle les ouvrages catalans sont les plus traduits. Plus d’une soixantaine d’ouvrages catalans ont été traduits en français ces trois dernières années.

Le Québec accueille avec générosité les auteurs catalans : les festivals et les maisons d’édition du Québec invitent nos écrivains à de multiples reprises, et l’enseignement du catalan à l’Université de Montréal séduit de plus en plus d’étudiants. Nous sommes certains que le public du Salon saura apprécier les séances de lecture organisées autour de Lluís-Anton Baulenas, Maite Carranza, Gabriel Janer Manila, Joan Lluís Lluís, Arnau Pons, Jaume Pont, Susanna Rafart, et Francesc Serés.

En ce mois d’avril, nous saluons le Québec avec une rose catalane.

LLUIS-ANTON BAULENAS

 Né à Barcelone,  Lluís-Anton Baulenas est romancier et dramaturge. Il est l’auteur de nombreux romans et a aussi écrit, publié et mis en scène des pièces de théâtre et il écrit régulièrement des articles pour les quotidiens Avui et Público. Il a remporté en 2005 le prix Ramon Llull pour le meilleur roman catalan avec Per un sac d’ossos (Planeta, 2005), qui relate les camps de concentration pendant la guerre civile espagnole. Ses derniers ouvrages sont  Àrea de Servei (Destino, 2007) et El nas de Mussolini (Proa, 2009, prix Sant Jordi 2008). Outre en français, plusieurs de ses oeuvres ont été traduites en anglais, en espagnol, en portugais, en italien, en grec, en chinois, en polonais, en néerlandais et en roumain. Le metteur en scène Ventura Pons a adapté plusieurs de ses oeuvres pour le cinéma (Anita no perd el tren, Amor idiota, A la deriva).

MAITE CARRANZA

Née à Barcelone, Maite Carranza est écrivaine, scénariste et enseignante et elle est titulaire d’une licence en anthropologie. Elle est l’auteure des scénarios de nombreuses séries et de plusieurs téléfilms et elle donne des cours de scénarisation, au niveau du master, tout en organisant des ateliers d’écriture de scénarios. La plupart de plus de ses quarante livres s’adressent à un public d’enfants et d’adolescents. Son oeuvre la plus connue est incontestablement la trilogie fantastique La Guerre des sorcières / Le Clan de la louve (2005-2007), un grand succès critique qui a été traduit en 25 langues. C’est cependant l’un de ses derniers romans, Paraules emmetzinades, qui a reçu le plus de prix : prix Edebé 2010, prix El Templo de las Mil Puertas 2011, prix de la critique Serra d’Or 2011 et prix national de littérature pour la jeunesse 2011.

Deixa un comentari

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

Esteu comentant fent servir el compte WordPress.com. Log Out /  Canvia )

Google+ photo

Esteu comentant fent servir el compte Google+. Log Out /  Canvia )

Twitter picture

Esteu comentant fent servir el compte Twitter. Log Out /  Canvia )

Facebook photo

Esteu comentant fent servir el compte Facebook. Log Out /  Canvia )

w

S'està connectant a %s